March 9, 2015

Message de bienvenue

Le mot du Président

Nos entreprises françaises en Malaisie abordent l’année 2016 dans un contexte économique difficile.

Le ralentissement de la croissance chinoise, la baisse des prix du pétrole, du gaz et des matières premières, la faiblesse du cours du Ringgit ont un impact significatif sur l’économie générale de la Malaisie.

Les grands accords commerciaux notamment l’entrée en vigueur de l’AEC, l’adhésion de la Malaisie au TTPA et les négociations en cours sur le RCEP redéfinissent le paysage économique malaisien.

Au cours de cette année, les CCEF s’intéresseront à l’ensemble de ces phénomènes afin de mieux les comprendre et d’anticiper les défis de l’avenir pour nos entreprises.

Pour autant, la Malaisie demeure une terre d’opportunités pour nos entreprises, notamment dans les domaines des transports ferroviaires, du développement urbain, de l’agroalimentaire et du Halal, du tourisme, de la santé, de l’aéronautique,…

Les CCEF représentant les grands groupes, PME/ETI et TPE présents dans ces secteurs considérés comme prioritaires, établiront régulièrement une analyse de l’évolution de ces marchés, des opportunités qui s’y présentent, et des moyens d’y accéder.

Dans ce contexte, nous poursuivrons notre action de conseil aux pouvoirs publics et de promotion de l’attractivité du territoire français pour les investisseurs malaisiens.

En dépit d’un certain ralentissement économique, la croissance du PNB de la Malaisie devrait s’établir à 4.4 % en 2016 et il existe encore de nombreuses opportunités pour des entreprises ayant des technologies ou un savoir-faire reconnus, et pour des entrepreneurs ayant des idées et de la ténacité.

Nous continuerons notre action en faveur des PME et des entreprises françaises de l’étranger (EFE) en relation avec la CCIFM. Nous mettrons en place, en lien avec Business France, des actions de mentorat pour des entreprises françaises sélectionnées, en phase de prospection en Malaisie. Nous mettrons nos connaissances et notre expérience de terrain au service des entreprises cherchant à s’implanter dans le pays. Nous nous intéresserons au problème d’accès aux financements locaux pour les PME.

Nous exercerons une vigilance accrue sur tout ce qui pourrait constituer des barrières à l’entrée de nos entreprises, ou au développement de nos nouveaux entrepreneurs, afin d’engager, si nécessaire, en accord avec le Service Economique de l’Ambassade, une action régalienne auprès des pouvoirs publics malaisiens.

Enfin, nous poursuivrons notre action en faveur de l’emploi des jeunes et des VIE en Malaisie, notamment à travers l’édition d’un guide sur l’emploi des Français comprenant les problèmes de visa et permis de travail, le coût de la vie, les niveaux de rémunération, la reconnaissance des diplômes, etc…

Voilà donc un programme ambitieux pour cette année 2016. Mais l’expérience individuelle des CCEF de la section de Malaisie, et la force de notre réseau en Asean, Asie-Pacifique et au-delà, devraient nous permettre de le mener à bien.

Jean-Bernard Guillemin,
Président du Comité CCE de Malaisie